Notre lutte contre la pauvreté dans le monde

Recherche…

Les inégalités dans le monde restent importantes et constituent un obstacle majeur au développement. Même si des progrès considérables ont été accomplis ces 20 dernières années, la pandémie de COVID-19 a fait basculer plus de 70 millions de personnes dans l’extrême pauvreté en 2020.

Au total, 719 millions de personnes, dont plus de la moitié se trouvaient en Afrique, vivaient avec moins de 2,15 dollars par jour à la fin de l’année 2020. Pour World Vision France, mettre un terme au cercle vicieux de la pauvreté est une priorité afin d’aider les populations les plus vulnérables.

Qu’est-ce que l’extrême pauvreté ?

La pauvreté est un fléau touchant le monde entier. Selon les derniers chiffres de la Banque Mondiale, plus de 700 millions de personnes, soit une personne sur dix, vivent en dessous du seuil de pauvreté dans le monde. D’ici 2030, la Banque Mondiale et l’ONU entendent réduire ce taux d’extrême pauvreté et passer sous la barre des 3 %  à l’échelle internationale. Mais qu’est-ce que la pauvreté et comment la combattre ?

La pauvreté est un terme global qui définit le fait de manquer de moyens pour subvenir à ses besoins, mais la pauvreté peut prendre différentes facettes. Absolue, relative, transitoire, il est aujourd’hui encore compliqué de trouver une mesure universelle pour établir l’ampleur de la pauvreté dans le monde.

Le terme de pauvreté absolue, ou extrême pauvreté, est utilisé pour nommer une situation dans laquelle les personnes n’ont pas les ressources et revenus nécessaires pour subvenir à leurs besoins alimentaires et non alimentaires essentiels. Cela peut alors signifier un manque de nourriture mais aussi l’absence de logement, le manque d’accès aux soins, ou l’accès limité à l’éducation : des droits humains pourtant fondamentaux.

Pour mesurer le nombre de personnes en situation d’extrême pauvreté dans les pays en développement ou pays émergents, la Banque Mondiale a instauré dès les années 1990 un seuil de pauvreté international, aujourd’hui établi à 2,15 $ par jour (environ 64 euros par mois), en dessous duquel une personne est déclarée pauvre.

La Banque Mondiale, comme les Nations Unies, s‘accordent néanmoins sur le fait que la pauvreté ne se résume pas à des calculs financiers ou des données budgétaires. Ainsi, le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), distingue, dans son rapport “Vaincre la pauvreté humaine” publié en 2000, l’extrême pauvreté basée sur les revenus, de la pauvreté dite « humaine ». Cette dernière désigne l’« absence des capacités humaines de base : analphabétisme, malnutrition, longévité réduite, mauvaise santé maternelle, maladie pouvant être évitée ».

Des situations qui provoquent la plupart du temps l’exclusion sociale des plus vulnérables. Ce cercle vicieux empêche les personnes de s’intégrer dans la société et d’améliorer leurs conditions de vie afin de sortir de la pauvreté.

Le niveau de  pauvreté mondiale en chiffre

En prenant en compte le nouveau seuil  international de la Banque Mondiale (passé de 1,90€ à 2,15€), l’extrême pauvreté a reculé de manière spectaculaire à travers le monde entre 1990 et 2019. Cependant, cette progression tend à ralentir ces dernières années avec 71 millions de personnes de plus vivant dans l’extrême pauvreté en 2020 par rapport à 2019.

  • Près de 600 millions de personnes devront vivre avec moins de 2,15 dollars par jour d’ici 2023 selon les estimations de la Banque Mondiale.
  • Le taux de chômage dans le monde est estimé à 5,3 % en 2023.
  • 389 millions de personnes, soit 60 % de la population en situation d’extrême pauvreté dans le monde, vivent en Afrique subsaharienne. La région possède le taux de pauvreté le plus élevé du monde, soit 35 %.

L’extrême pauvreté se situe particulièrement dans les régions touchées par des conflits et dans les zones rurales, notamment en Afrique subsaharienne ou en Asie du Sud.

En cause ?

Le manque d’offres d’emploi dans ces régions souvent désertées, mais aussi les conséquences désastreuses du changement climatique (inondations, sécheresse, etc.) sur le travail des agriculteurs et la lutte contre la faim. Les pertes économiques liées aux catastrophes naturelles peuvent atteindre jusqu’à 300 milliards de dollars  chaque année.

Nos solutions pour aider les familles à sortir de la pauvreté

World Vision France distribue de la nourriture aux plus vulnérables, met en place des groupes d’épargne, propose des microcrédits et crée des formations afin d’aider les familles à monter leur propre activité ou à trouver un emploi.

Programmes d’aide alimentaire

Face aux défis que représente l’insécurité alimentaire, World Vision France fournit une assistance alimentaire d’urgence en cas de catastrophes naturelles, de conflits ou de situations d’urgence humanitaire comme lors de la pandémie de COVID-19.

L’ONG, via la Fédération World Vision International, distribue également une aide financière aux plus vulnérables. Cette aide prend la forme d’espèces ou de bons, afin de soutenir l’accès aux moyens de subsistance.

Parallèlement, l’ONG s’engage dans des programmes de développement à long terme, en travaillant main dans la main avec les populations locales pour améliorer leur sécurité alimentaire et leurs moyens de subsistance durables. Ces programmes incluent des projets de renforcement des capacités agricoles, d’accès à l’eau potable, de formation à l’agriculture durable et de diversification des sources de revenus.

Accès à l’éducation

Grâce à World Vision France, les enfants parrainés reçoivent un accès à une éducation de qualité, ainsi que les fournitures scolaires nécessaires pour réussir leur parcours scolaire.

Afin de lutter contre la pauvreté, l’ONG soutient également la construction et la rénovation d’infrastructures éducatives au sein des villages, créant ainsi des environnements d’apprentissage sûrs et propices à l’épanouissement des élèves. De plus, elle met en place des clubs d’enfants pour favoriser l’alphabétisation, l’éducation aux droits de l’enfant et l’inclusion des filles dans l’éducation. Comprendre comment l’éducation permet de lutter contre la pauvreté.

Micro-crédits

Dans les pays où des programmes de développement sont mis en place, World Vision France soutient l’activité économique des familles grâce aux groupes d’épargne et de microcrédit. Ces groupes permettent aux hommes et aux femmes de mettre de l’argent de côté grâce à une cotisation régulière, puis d’emprunter de l’argent avec un taux d’intérêt très faible lorsque l’un des membres en a besoin.

Les groupes d’épargne aident ainsi les habitants à lutter contre la pauvreté de manière collective en accédant aux microcrédits. Ils peuvent ainsi lancer leur entreprise, payer des frais médicaux ou encore financer la scolarisation de leurs enfants.

Supervisés par un facilitateur communautaire formé par les équipes de World Vision France, ces groupes permettent aux adultes de se former aux bases de l’épargne et de bénéficier d’une certaine sécurité financière en cas de besoin.

Développement économique local

World Vision France, association qui lutte contre la pauvreté, s’engage dans 11 pays d’Asie, d’Afrique et d’Amérique Latine, pour :

  • Assurer aux familles une sécurité financière en soutenant leurs activités et en augmentant leurs revenus grâce à l’obtention de prêts ou de coupons.
  • Renforcer les revenus des ménages en les formant à une activité professionnelle leur permettant de subvenir aux besoins de leur famille. Quelques exemples de nos formations proposées : la couture, l’agriculture, la restauration mais également la gestion financière et managériale d’une entreprise, le développement d’une activité, etc.
  • Assurer aux familles une sécurité alimentaire en soutenant les agriculteurs dans leurs activités pour qu’ils aient de meilleurs rendements.
  • Diversifier les sources de revenus des familles par le développement de cultures agricoles et non agricoles durables.
  • Sensibiliser les familles sur les conséquences du travail des enfants, avec pour objectif de permettre aux enfants de retourner à l’école.

Formations

À travers ses programmes de parrainage, l’association lutte contre la pauvreté dans le monde en organisant différentes formations à destination des jeunes comme des adultes : couture, agriculture, restauration… En les formant à une activité professionnelle leur permettant de subvenir aux besoins de leur famille, l’ONG humanitaire permet aux bénéficiaires de ses programmes de s’épanouir et de contribuer au développement économique de leur village.

Pour que les formations soient complètes, et afin d’encourager les populations à se lancer professionnellement, des modules de gestion budgétaire et d’entrepreneuriat local sont également dispensés. Ces formations offrent la possibilité aux personnes, mêmes aux plus vulnérables, d’oser entreprendre et de croire en leurs projets professionnels. Adaptées à l’environnement local de chaque programme de parrainage, elles sont l’occasion de transmettre des compétences et de développer des activités génératrices de revenus à long terme.

Aider les populations à s’adapter à l’environnement

Lutter contre la pauvreté et accompagner les familles dans leur développement économique signifie également relever les défis liés à l’environnement aux côtés des agriculteurs de nos pays d’intervention. À l’heure du changement climatique, il est essentiel de donner les outils adaptés aux populations pour que celles-ci puissent assurer leur sécurité alimentaire et générer de meilleurs rendements.

Mettre fin à la pauvreté des enfants

L’impact de l’extrême pauvreté sur le développement des enfants est considérable. Dans les pays en développement, chaque année, la malnutrition est responsable de plus d’un tiers des décès chez les enfants de moins de 5 ans. Cette inégalité risque encore de s’aggraver avec les changements climatiques.

L’ONG humanitaire World Vision France cherche à briser le cercle vicieux de la pauvreté pour protéger les enfants et permettre aux plus vulnérables d’atteindre leur plein potentiel. Grâce à son approche communautaire, pour chaque enfant parrainé, ce sont en réalité quatre autres enfants qui bénéficient des actions mises en place par l’association.

L’association de solidarité internationale incite les populations à optimiser leurs ressources. Favoriser le développement économique permet d’agir sur tous les domaines essentiels (santé, alimentation, éducation, eau, etc.). Les familles sont responsabilisées et valorisées, l’objectif étant de les rendre autonomes pour apporter des améliorations durables.

Découvrez tous nos combats

Soutenir Vision du monde
Je parraine
Agisser avec Vision du monde
J’agis…
* Champs obligatoires
Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Demande de brochure

Pour télécharger  notre brochure, veuillez remplir les champs suivants. Merci

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Prise de contact

Vous avez un message à nous laisser, une demande, une suggestion ou  autre.  Cet espace est fait pour vous.
À bientôt,

L’équipe World Vision France

Vos coordonnées
Votre message

* Champs obligatoires