Pourquoi la guerre au Soudan ?

Pourquoi la guerre au Soudan ?

Selon l’ONU, 24,7 millions de personnes, dont 14 millions d’enfants, sont dans le besoin. Le réseau international World Vision leur vient en aide.

Un an après le début de la guerre civile au Soudan, la situation reste préoccupante. Les affrontements armés persistent, menaçant la vie des civils dans différentes régions du pays. Particulièrement vulnérables aux violences et à la famine, les femmes et les enfants sont les premières victimes de cette grave crise humanitaire.

Les origines du conflit

Depuis le 15 avril 2023, le Soudan subit des affrontements impliquant les armées de deux puissants Généraux. Malgré les efforts de la communauté internationale pour apaiser le conflit, les tensions ont pris de plus en plus d’ampleur.
À Khartoum, comme ailleurs au Soudan, les violences n’ont cessé depuis le début du conflit, avec des attaques aériennes, des bombardements et des tirs. La région du Darfour, dans l’ouest du Soudan, est particulièrement touchée par les affrontements.

Conséquences du conflit : violence, famine, exil

La population civile, et plus particulièrement les enfants, sont les premières victimes de la guerre au Soudan. Les droits de l’homme sont bafoués et l’aide humanitaire bloquée par les combats, laissant des milliers de personnes sans assistance.

Déplacement de populations

déplacement de populations

Face à ces combats, des milliers de personnes fuient et se rendent vers d’autres régions du Soudan, ou à l’étranger. Cet exode massif crée une forte pression sur les pays d’accueil. Le Tchad, qui comptait déjà plus de 400 000 réfugiés soudanais depuis la guerre au Darfour, affronte une nouvelle vague de réfugiés. Les Sud-Soudanais, quant à eux, sont contraints de rentrer chez eux malgré la guerre civile qui fait rage.

La santé et la protection des enfants menacés

santé enfants soudan

Les combats ont des répercussions dramatiques sur les services de santé soudanais. De nombreux enfants se retrouvent sans protection face à des maladies potentiellement mortelles telles que la rougeole et la poliomyélite. En effet, la chaîne du froid qui maintient la viabilité des vaccins ayant été affectée par les coupures de courant.

En outre, ces conflits exposent les enfants à de graves violations de leurs droits telles que le recrutement par des groupes armés, ainsi qu’à des violences sexuelles. Ces atrocités sont inacceptables et menacent l’avenir des enfants au Soudan.

La scolarité des enfants arrêtée

scolarité enfants soudan

Alors que le système éducatif au Soudan était déjà préoccupant, les fermetures d’écoles ont forcé des millions d’enfants à quitter ses bancs. Laissant une fille sur trois et un garçon sur quatre sans éducation.

« Même avant la crise actuelle, 7 millions d’enfants n’étaient pas scolarisés et 2,7 millions d’enfants souffraient de malnutrition », a déclaré Arshad Malik, Directeur national de Save the Children au Soudan.

La malnutrition des enfants aggravée

malnutrition enfants soudan

Avant le début du conflit, 15,8 millions de personnes avaient déjà besoin d’aide humanitaire, dont plus de 8,5 millions d’enfants. Le Soudan a l’un des taux de malnutrition infantile les plus élevés au monde. La crise a interrompu les traitements vitaux pour environ 50 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère, déjà inscrits dans des programmes de santé.

L’impact du conflit selon l’ONU :

  • Plus de 8,5 millions de personnes ont été déplacées à l’intérieur et à l’extérieur du pays depuis le début du conflit.
  • 1,8 million de personnes ont fui le pays
  • 43 % de la population sont en situation d’insécurité alimentaire et risquent la famine

Aujourd’hui, plus de 90 % des 19 millions d’enfants en âge d’aller à l’école n’ont pas accès à une éducation formelle. John Makoni, directeur national de World Vision Soudan, alerte :

« Le Soudan est actuellement probablement le pire endroit au monde où vivre pour un enfant, en raison du grand nombre de garçons et de filles touchés par le conflit, mais aussi en raison de l’ensemble des défis physiques et émotionnels auxquels ils sont confrontés. Les enfants sont littéralement affamés, maltraités et traumatisés par ce qu’ils vivent et dont ils sont témoins. Beaucoup ont fuit les violences mais n’ont pas réussi à trouver une véritable sécurité. »

Les actions de World Vision au Soudan

Le réseau international World Vision mène des actions pour aider l’ensemble des personnes touchées par la guerre au Soudan. C’est le cas notamment auprès des enfants, avec le soutien psychologique apporté par les « espaces amis des enfants ».

Les « espaces amis des enfants »

Dans la région du Nil Bleu, à Abu Ramad, un espace sécurisé accueille plus de 100 enfants chaque jour. Ils participent à des activités comme le sport, l’art et les jeux de société pour les éloigner du traumatisme de la guerre. À 14 ans, Mariam y va trois fois par semaine pour « jouer avec des amis » en attendant de réaliser son rêve de devenir ingénieure et de construire de nouvelles écoles.

La formation des femmes

L’ONG World Vision propose des formations pour aider les femmes à trouver de nouvelles sources de revenus à travers la couture, la fabrication de savons, ou encore la maroquinerie. Ces nouvelles compétences leur permettent de subvenir aux besoins de leurs familles et de retrouver une activité valorisante. Une mère de famille et bénéficiaire de la formation témoigne : « Depuis que j’ai rejoint le centre, j’ai pu créer des vêtements pour mes enfants, économisant de l’argent et contribuant aux revenus de notre foyer. »

Assistance humanitaire au Darfour oriental

Ce projet démarré en avril 2024 pour une durée d’un an a pour objectif de fournir une réponse rapide pour soulager les populations. Nos interventions vont permettre de réduire le taux de mortalité et de morbidité et d’améliorer l’accès aux services essentiels dans les localités d’Adila, Bahr El Arab, Ed Daein, Sheiria et Yassin.

Nos actions principales :

  • Réhabiliter les sources d’eau et installations sanitaires et distribution de kits d’hygiène.
  • Soutenir les établissements de santé pour garantir des services essentiels et favoriser l’utilisation des services de santé.
  • Apporter des soins nutritionnels d’urgence et soutien des structures communautaires pour la prévention de la malnutrition.
  • Mettre en place des programmes de lutte contre les violences basées sur le genre et renforcement des capacités de prévention des violences faites aux enfants.

Nous venons en aide à 212 815 personnes, incluant les déplacés internes et les communautés d’accueil.

World Vision collabore avec les organisations nationales NIDO, UMORD et AAO pour assurer l’accès et l’efficacité du projet.

Malgré ces efforts, la situation exige encore de nombreuses actions pour aider les enfants et leurs familles à reconstruire un avenir au Soudan. Soutenez notre action !

Je fais un don pour aider les enfants en danger.

Je partage
Pour en savoir plus sur World Vision France : Télécharger notre brochure
Pour en savoir plus sur nos combats : Violences et éducation .
Soutenir Vision du monde
Je parraine
Agisser avec Vision du monde
J’agis…
* Champs obligatoires
Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Demande de brochure

Pour télécharger notre brochure, veuillez remplir les champs suivants. Merci

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.
Prise de contact

Vous avez un message à nous laisser, une demande, une suggestion ou  autre.  Cet espace est fait pour vous.
À bientôt,

L’équipe World Vision France

Vos coordonnées
Votre message

* Champs obligatoires